CERFO >  Atlas des projets de recherche en foresterie

Atlas des projets de recherche en foresterie BETA

Projet #132 : "Effets de l'éclaircie commerciale sur les peuplements de chêne rouge et de pin blanc"

Description

Objectif

- Préciser quelles devraient êtres les conditions minimales que devraient présenter un peuplement pour obtenir une augmentation de croissance intéressante des tiges de qualité et d'essences désirées suite à une éclaircie commerciale;
- Vérifier quelle surface terrière il est préférable de laisser pour favoriser la régénération du chêne rouge et du pin blanc par rapport à l'érable à sucre.

Résumé

En Outaouais, plusieurs peuplements se trouvant sur un sol mince sont composés de chêne rouge et de pin blanc âgés de 80-90 ans. Jusqu'à tout récemment, ces peuplements étaient tous traités par coupe de jardinage puisque seul ce traitement était permis par le manuel d'aménagement forestier pour ceux-ci. Cette étude vise donc à déterminer les effets de l'éclaircie commerciale sur ces peuplements. Une approche par modélisation a été utilisée pour simuler l'effet de diverses intensités d'éclaircie commerciale.

La simulation JABOWA III a été réalisée. Quatre intensités d'éclaircie (martelage à 30%, 40% et 50%) et un témoin ont été considérés. Le modèle a été calibré l'aide des données des placettes-échantillons permanentes du ministère des Ressources naturelles.

Les simulations montrent que l'éclaircie commerciale a un effet positif sur l'accroissement relatif des tiges résiduelles. Par contre, cet effet n'est pas suffisamment marqué pour compenser la perte de surface terrière occasionnée lors de l'éclaircie. Dans certains cas, il n'est pas possible d'obtenir un accroissement en surface terrière de près de 15 m²/ha sur 20 ans. Par contre, les caractéristiques permettant un tel accroissement n'ont pas été identifiées. De plus, une relation entre la surface terrière résiduelle et l'accroissement relatif net des tiges de 24 cm et plus est très faible. Or, c'est sur ces tiges que l'effet du traitement est espéré puisque que ce sont ces tiges qui gagnent le plus de valeur au cours de la prochaine rotation. Ainsi, il devient difficile de justifier l'utilisation de l'éclaircie commerciale dans les peuplements étudiés sur une stricte base économique à court terme.

Enfin, un effet négatif significatif de la surface terrière résiduelle sur l'accroissement relatif net des perches de chêne rouge a été noté. Bien que l'éclaircie commerciale ne semble pas pouvoir se justifier sur un strict plan économique, elle peut avoir des effets positifs pour installer la régénération de chênes rouges.

Détails

Types d'étudesSylviculture
TraitementsÉclaircie commerciale
Année d'établissement
MesuresDiamètre à hauteur de poitrine (dhp)
Année de mesures
Régions administratives Outaouais
Mots clésPin blanc, Chêne rouge, Éclaircie commerciale, Modélisation, Outaouais, Érablière à bouleau jaune

Contacts

Contact principal

  • Nolet, Philippe
    Organisation : Institut Québécois d'Aménagement de la Forêt Feuillue (IQAFF)
    Téléphone : (819) 983-2006
    Courriel : pnolet@iqaff.qc.ca
  • Doyon, Frédérik
    Organisation : Institut Québécois d'Aménagement de la Forêt Feuillue (IQAFF)
    Téléphone : (819) 983-6589
    Courriel : fdoyon@iqaff.qc.ca
  • Beaudet, Marilou
    Organisation : Centre d'étude de la forêt (CEF) - Université Laval (Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique)
    Téléphone :
    Courriel :

Publications

Liste de publications

  • 2001. Effets de l'éclaircie commerciale sur les peuplements de chêne rouge et de pin blanc, Institut québécois d'aménagement de la forêt feuillue (IQAFF): 27 p. Nolet, P.; Doyon, F.; Beaudet, M.

Dispositifs