CERFO >  Atlas des projets de recherche en foresterie

Atlas des projets de recherche en foresterie BETA

Projet #44 : "Comparaison de la productivité des éclaircies précommerciales conventionnelles et d'hiver"

Description

Objectif

Évaluer l'impact de l'éclaircie précommerciale d'hiver sur la productivité du sapin baumier et contribuer à évaluation des effets sur les valeurs fauniques.

En particulier, les objectifs visés par le projet sont :

1) Comparer à moyen et long terme la productivité des éclaircies précommerciales conventionnelles et d'hiver;
2) Déterminer l'impact des caractéristiques dendrométriques initiales (hauteur du peuplement, hauteur de la coupe, hauteur de la base de la cime vivante) sur le rabattement de la compétition;
3) Déterminer les caractéristiques des tiges résineuses à être considérées comme éclaircies;
4) Déterminer les conditions propices à la réalisation d'une ÉPC d'hiver.

Résumé

L'étude s'est déroulée dans le sous-domaine bioclimatique de la sapinière à bouleau blanc de l'Est située dans la région écologique 5e appelée le Massif du lac Jacques-Cartier. Le dispositif est situé à environ 43 km au nord-est de la ville de St-Raymond dans l'UAF 31-52 de l'unité gestion 31 Portneuf-Laurentide.

Le projet vise à évaluer l'impact de l'éclaircie précommerciale d'hiver sur la productivité du sapin baumier et contribue à évaluer les effets sur les valeurs fauniques.

Un dispositif de placettes semi-permanentes a été installé durant l'été 2001. Après une période de 5 ans, un remesurage complet de toutes les placettes du dispositif a été réalisé dans le but d'évaluer les effets réels des traitements d'éclaircie précommerciale. L'évolution du diamètre et de la hauteur des tiges dégagées sera comparée pour les 2 traitements par rapport au témoin et le taux de survie des tiges rabattues sera étudié. Les hauteurs ont été mesurées au cm près à l'aide d'une perche télescopique. Un total de 1 079 tiges numérotées ont été mesurées. La hauteur du premier verticille a été mesurée pour déterminer la récession de la cime. Les arbres ne faisant pas l'objet de ces mesures de hauteurs ont vu leur pourcentage de cime évalué par classe lors de la mesure des diamètres.

Les superficies traitées par la méthode conventionnelle ont comme prévu obtenu les meilleurs gains en diamètre et en hauteur tout en conservant un pourcentage de cime élevé de plus de 75 % ±17 %. Par ailleurs, le diamètre moyen est 8,5 cm. Tandis que la hauteur moyenne est de 6,10 m. L'accroissement total moyen en diamètre, toutes essences, confondues est de 2,6 cm.

Les gains de l'ÉPC d'hiver sont à mi-chemin entre un traitement conventionnelle d'ÉPC réalisé en été et l'absence de traitement. Le diamètre moyen des tiges est de 7,7 cm. La hauteur moyenne des tiges est de 5,68 m. L'accroissement total moyen en diamètre pour les PEP d'hiver est de 2.0 cm.

On voit que le traitement conventionnel est le plus performant en ce qui concerne le gain en diamètre pour toutes les classes de diamètre initial. Cependant, l'ÉPC d'hiver présente tout de même un gain intéressant, la poursuite des travaux nous permettra de voir si l'élagage naturel occasionné par la pression latérale des tiges rabattues augmentera la qualité du bois. Un pourcentage de cime vivante de 71 % pour l'ÉPC d'hiver en comparaison à 76 % pour le traitement conventionnel semble indiquer la présence d'un phénomène d'élagage naturel. Ceci nous indiquera si le sacrifice en accroissement de diamètre vaut la peine d'être fait en vertu d'une bille contenant moins de noeuds.

Les résultats futurs permettront d'établir des lignes de conduite dans l'application de ces traitements sylvicoles. Ainsi, l'éclaircie précommerciale d'hiver pourrait devenir un traitement alternatif qui procurera de l'emploi durant une période où il est impossible de travailler en tant que travailleur sylvicole.

Détails

Types d'études
Traitements
Année d'établissement2001
MesuresTaux de survie
Année de mesures2002; 2003
Régions administratives Capitale-Nationale
Mots clésÉclaircie précommerciale, Accroissement des tiges, Sapin baumier

Contacts

Contact principal

  • Bégin, Jean
    Organisation : Université Laval (Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique)
    Téléphone : (418) 656-2131
    Courriel : jean.begin@sbf.ulaval.ca
  • Bélanger, Louis
    Organisation : Centre d'étude de la forêt (CEF) - Université Laval (Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique)
    Téléphone : (418) 656-3131
    Courriel : louis.belanger@sbf.ulaval.ca

Collaborateurs

  • Bouchard, José
  • Rouleau, André
  • Lesage, Louis
  • Bouliane, Paul
  • Picard, Raymond
  • Conseil de la Nation Huronne-Wendat
  • Deslauriers, Éric
  • Cogéfor

Publications

Liste de publications

  • 2007. Comparaison de la productivité des éclaircies précommerciales conventionnelles et d'hiver (phase 2) : Rapport de remesurage 5 ans après traitement. PMVRMF Volet I. Rapport année 2007-08. Abitibi-Consolidated division Charlevoix. Unité-Gestion 31 : Portneuf-Laurentides Hernandez, J.-C.; Bégin, J.; Miron, S.
  • 2004. Le taux de mortalité des souches de sapin baumier deux ans après une éclaircie précommerciale d'hiver. Dans le cadre d'un projet de fin d'études en sylviculture. Département des sciences du bois et de la forêt. Faculté de foresterie et géomatique de l'Université Laval. Leblanc, F; Bégin, J.
  • 2002. Comparaison de la productivité des éclaircies précommerciales conventionnelles et d'hiver : Rapport d'établissement de parcelles échantillons permanentes. PMVRMF Volet I. Rapport année 2001-02. Gestofor inc. Unité-Gestion 31 : Portneuf-Larentides. Boivin, M.-A.; Bégin, J.; Bélanger, L.

Dispositifs