CERFO >  Atlas des projets de recherche en foresterie

Atlas des projets de recherche en foresterie BETA

Projet #64 : "Effets de la coupe d'éclaircie dans l'érablière à bouleau jaune"

Description

Objectif

1) Déterminer les effets de l'éclaircie forte (35 % de la surface terrière) et modérée (22 % de la surface terrière) sur la teneur en sucre d'une érablière acéricole;
2) Déterminer les effets de l'éclaircie forte (35 % de la surface terrière) et modérée (22 % de la surface terrière) sur l'accroissement d'une érablière.

Résumé

L'effet de l'éclaircie réalisée dans une érablière a été étudié afin de connaître les effets sur la teneur en sucre et sur l'accroissement des érables à sucre (Acer saccharum). Le dispositif expérimental est situé à 40 km au nord-ouest de la ville de Québec à la station forestière de Duchesnay (46° 57' N., 71° O.). Deux types d'éclaircies ont été expérimentés : l'éclaircie forte (35 % de la surface terrière) et l'éclaircie modérée (22 % de la surface terrière).

Vingt ans après ces éclaircies, la surface terrière marchande totale des placettes traitées approchait celle des témoins et leur surface terrière en érable à sucre avait dépassé celle des témoins. L'accroissement en diamètre des érables à sucre a été proportionnelle au pourcentage de prélèvement en surface terrière alors que la mortalité a été inversement proportionnelle. L'augmentation de la surface terrière des recrues a également été proportionnelle à l'intensité de l'éclaircie, mais l'impact sur l'accroissement net a été plutôt faible. À partir de 10 ans après l'application des traitements, le nombre de gaules de bouleau jaune a augmenté proportionnellement au degré d'ouverture du couvert alors que le nombre de gaules d'érable à sucre a été relativement semblable d'un traitement à l'autre pendant toute la période de mesure. Enfin, la récolte annuelle de sève sur les érables à sucre n'a pas affecté leur croissance en diamètre.

Ce projet a également permis de vérifier les effets de l'intensité d'une éclaircie sur la récolte annuelle de sève d'érable à sucre. Les niveaux d'éclaircies n'ont expliqué qu'une très faible partie de la variation du volume de sève par entaille et sa teneur en sucre. La variation de ces deux variables était plutôt reliée aux fluctuations interannuelles, ce qui suggère qu'elles sont largement dépendantes des conditions météorologiques. La teneur en sucre de la sève a aussi été reliée au nombre de jours caractérisés par des oscillations de température autour de 0°C. Bien que les intensités d'éclaircies n'aient pas semblé influencer directement le volume de sève récoltée par entaille et sa teneur en sucre, la production acéricole d'une érablière pourrait tout de même profiter de ce traitement puisque, à long terme, il a provoqué une augmentation marquée du nombre potentiel d'entailles à l'hectare.

Détails

Types d'étudesSylviculture
TraitementsÉclaircie
Année d'établissement1974
MesuresDiamètre à hauteur de poitrine (dhp)
Année de mesures1975; 1976; 1977; 1978; 1979; 1980; 1981; 1982; 1983; 1984; 1985; 1986;1 988; 1989; 1994
Régions administratives Capitale-Nationale
Mots clésÉclaircie, Érable à sucre, Bouleau jaune, Sève d'érable à sucre, Duchesnay

Contacts

Contact principal

  • Tremblay, Stéphane
    Organisation : Ministère des Ressources naturelles et Faune Québec (Direction de la recherche forestière)
    Téléphone : (418) 643-2165
    Courriel : Stephane.Tremblay@mrnf.gouv.qc.ca

Collaborateurs

  • Pothier, David

Publications

Liste de publications

  • 1995. Effets des coupes d'éclaircie et des variations climatiques interannuelles sur la production et la teneur en sucre de la sève d'une érablière. Can. J. For. Res. 25 : 1815-1820. Pothier, D.
  • 1996. Accroissement d'une érablière à la suite de coupes d'éclaircie : résultats de 20 ans. Can. J. For. Res. 26 : 543-549. Pothier, D.

Dispositifs