CERFO >  Atlas des projets de recherche en foresterie

Atlas des projets de recherche en foresterie BETA

Projet #66 : "Biotype géographique et adaptation locale à un hôte chez une espèce polyphage, Lambdina fiscellaria (Lepidoptera : Geometridae), s'alimentant sur le sapin baumier sur l'île d'Anticosti, Canada"

Description

Objectif

Tester l'hypothèse des différences de forme physique à fondement génétique dans le rendement de la descendance sur différents hôtes.

Résumé

Le débat sur les mécanismes sous-jacents de l'évolution de la spécialisation en fonction de l'hôte chez les insectes herbivores demeure ouvert. La sélection naturelle peut agir localement et entraîner différentes tendances de variation géographique dans les caractéristiques du cycle vital des herbivores polyphages. L'hypothèse selon laquelle il y a des différences de forme physique à fondement génétique dans le rendement de la descendance sur différents hôtes a été proposée, mais elle a rarement été démontrée. Dans des conditions de laboratoire, le rendement biologique de deux populations d'arpenteuse de la pruche, Lambdina fiscellaria (Guenée), un lépidoptère hautement polyphage, a été comparé pour trois espèces d'arbre hôte : sapin baumier, pruche du Canada et érable à sucre. Une population était originaire de l'île d'Anticosti (Québec, Canada), où l'insecte a évolué sans avoir accès à deux des trois espèces d'abre à l'essai, tandis que l'autre était originaire du continent où les trois espèces d'arbre sont présentes. Lorsqu'elles étaient élevées sur du feuillage de sapin baumier, qui était naturellement disponible pour chaque population, les larves de l'île d'Anticosti sont passées par quatre stades larvaires contre cinq pour pour la population du continent, ce qui indique l'existence de biotypes géographiques chez L. fiscellaria. Lorsqu'elles étaient élevées sur le feuillage d'arbres hôtes non disponibles dans la nature, les larves de l'île d'Anticosti avaient une plus forte incidence de stades larvaires surnuméraires. C'est un exemple unique d'adaptation locale aux conditions environnementales d'un insecte herbivore exprimée par des nombres différents de stades larvaires. De plus, la population de l'île d'Anticosti présentait un index de croissance-connexe plus élevé sur l'hôte disponible dans les deux populations, ce qui indique qu'une différence de forme physique était le processus évolutif sous-jacent de l'adaptation locale de cette population au sapin baumier.

Remarque

Mots-clés : adaptation locale, spécialisation, différence de forme physique, index de croissance-connexe, biotype géographique, écologie insulaire, isolement géographique

Détails

Types d'études
Traitements
Année d'établissement1994
Mesures
Année de mesures1994
Régions administratives Côte-Nord
Mots clésArpenteuse de la pruche, Lépidoptère, Geometridae, Sapin baumier, Adaptation locale, Spécialisation, Différence de forme physique, Index de croissance-connexe, Biotype géographique, Écologie insulaire, Isolement géographique

Contacts

Contact principal

  • Hébert, Christian
    Organisation : Service canadien des forêts, Centre de foresterie des Laurentides
    Téléphone : (418) 648-5896
    Courriel : chhebert@rncan.gc.ca

Collaborateurs

  • Berthiaume, Richard
  • Bauce, Éric
  • Brodeur, Jacques

Publications

Liste de publications

  • 2006. Geographic biotype and host-associated local adaptation in a polyphagous species, Lambdina fiscellaria (Lepidoptera: Geometridae) feeding on balsam fir on Anticosti Island, Canada, Bulletin of Entomological Research 96:619-627. Hébert, C.

Dispositifs