CERFO >  Atlas des projets de recherche en foresterie

Atlas des projets de recherche en foresterie BETA

Projet #68 : "Effets réels des traitements sylvicoles : coupe de jardinage"

Description

Objectif

1) Calculer l'accroissement annuel périodique et la durée de la rotation en utilisant les données provenant des peuplements mesurés à l'échelle provinciale;
2) Vérifier les hypothèses de rendement du Manuel d'aménagement forestier relativement à l'application de la coupe de jardinage.

Résumé

L'objectif de cette étude vise à connaître les effets réels des coupes de jardinage pratiquées dans les forêts publiques entre les années 1995 et 1998. Le dispositif comporte 223 peuplements répartis sur l'ensemble du Québec méridional (domaine bioclimatique de l'érablière à bouleau jaune et, dans une moindre mesure, celui de la sapinière à bouleau jaune) pour lesquels des placettes témoins et des placettes jardinées ont été établies. Ces dernières ont été mesurées à trois reprises dans le but de connaître l'accroissement périodique. La collecte de données à l'intérieur des placettes a été faite avant la coupe, après la coupe et 5 années après la coupe.

Avant la coupe, la surface terrière moyenne des peuplements jardinés et témoins variait de 27,0 à 30,0 m²/ha. Le prélèvement moyen varie de 8,5 à 9,6 m²/ha, soit de 31 à 34 % de la surface terrière avant la coupe. Les résultats en volume marchand montrent qu'avant la coupe, les peuplements jardinés et témoins ont un volume moyen qui varie entre 213 et 240 m³/ha. Le volume moyen prélevé varie de 71 à 84 m³/ha, ce qui représente 33 à 37 % du volume initial.

Les résultats présentés selon l'année de mesure et la strate cartographique montrent que le traitement n'a pas eu d'effet positif significatif sur l'accroissement périodique net après 5 ans. De plus, les valeurs obtenues pour la mesure de l'accroissement net dans le cadre du suivi des effets réels de la coupe de jardinage sont nettement inférieures à celles obtenues dans les dispositifs expérimentaux pour des peuplements de composition semblable. Le faible accroissement net obtenu dans les placettes jardinées des effets réels s'explique essentiellement par un taux de mortalité élevé. Ce résultat est la conséquence d'un mauvais choix de tiges lors de la récolte, ce qui a eu comme effet de laisser sur pied une quantité importante de tiges non vigoureuses. Selon les résultats obtenus, si le taux de mortalité ne diminue pas de façon significative, les effets escomptés du Manuel d'aménagement forestier (rotation de 20 ± 5 ans) ne se concrétiseront pas puisqu'on peut anticiper une rotation plus longue.

Détails

Types d'étudesSylviculture
TraitementsCoupe de jardinage (CJ)
Année d'établissement1995 - 2000
MesuresDiamètre à hauteur de poitrine (dhp)
Année de mesures1994 - 2004
Régions administratives Capitale-Nationale
Mots clésCoupe de jardinage (CJ), Coupe partielle, Érable, Forêt mixte, Forêt feuillue

Contacts

Contact principal

  • Guillemette François
    Organisation : Ministère des Ressources naturelles et Faune Québec (Direction de la recherche forestière)
    Téléphone : (418) 643-7994
    Courriel : francois.guillemette@mrnf.gouv.qc.ca

Collaborateurs

  • Bédard, Steve
  • Boulay, Étienne
  • Hamel, Jocelyn

Publications

Liste de publications

  • 2004. Les effets réels des coupes de jardinage dans les forêts publiques du Québec de 1995 à 1998, Rap. interne No. 483. Gouv. du Québec, min. Res. nat., Faune et Parcs, Dir. rech. for., Sainte-Foy. 50 p. Bédard, S.; Meunier, S., Blais, L.; Majcen, Z.
  • 2002. Les effets réels des coupes de jardinage dans les forêts publiques du Québec 1995 et 1996. Ministère des ressources naturelles, Ste-Foy. Bédard, S.; Brassard, F.

Dispositifs