CERFO >  Atlas des projets de recherche en foresterie

Atlas des projets de recherche en foresterie BETA

Projet #84 : "Dynamique de la sapinière à bouleau jaune de l'est."

Description

Objectif

Ce projet vise à évaluer l'effet d'une épidémie de tordeuse des bourgeons de l'épinette dans des sapinières mésiques tuées lors de l'épidémie ainsi que dans des sapinières mésiques n'ayant subi qu'une mortalité partielle et dans les types forestiers suivants : bétulaie jaune à sapin mésique, bétulaie blanche à sapin mésique, sapinière à bouleau jaune mésique, sapinière à bouleau blanc mésique et sapinière xérique.

Résumé

Ce projet vise à évaluer l'effet d'une épidémie de tordeuse des bourgeons de l'épinette dans des sapinières mésiques tuées lors de l'épidémie, dans des sapinières mésiques n'ayant subi qu'une mortalité partielle et dans les types forestiers suivants : bétulaie jaune à sapin mésique, bétulaie blanche à sapin mésique, sapinière à bouleau jaune mésique, sapinière à bouleau blanc mésique et sapinière xérique. L'étude permet de comparer des situations différentes qui tiennent compte du type forestier, du régime hydrique et du degré de perturbation. Elle fût réalisée dans les unités de gestion de Charlevoix et de Shipshaw constitués de peuplements de seconde venue d'environ 50 ans.

Les résultats démontrent qu'environ 5 ans après l'épidémie, la régénération résineuse est abondante partout, sauf dans la bétulaie jaune à sapin et dans la sapinière morte où les résineux constituent moins de 50 % de la régénération. Par contre, les jeunes résineux se trouvent en dessous de la régénération de bouleau blanc et d'érable à épis (Acer spicatum Lam) dans la sapinière morte, dans la sapinière à bouleau blanc ainsi que dans la sapinière vivante et en dessous de l'érable à épis dans la bétulaie jaune à sapin et dans la sapinière à bouleau jaune. Les structures d'âge indiquent que les résineux préétablis étaient relativement peu abondants dans ces types forestiers. Ainsi, lors de l'ouverture du couvert par la tordeuse, les feuillus de lumière et les arbustes envahissent les microsites qui sont encore disponibles. Dans la sapinière morte, le coefficient de distribution des feuillus est équivalent a celui des résineux dominants. Ainsi, la sapinière morte est en voie de devenir mixte. Pour sa part, la sapinière xérique demeurera résineuse puisqu'on y retrouve une grande abondance de régénération résineuse qui domine en hauteur. Dans les autres types forestiers, il faudra attendre la coupe de succession avant de pouvoir évaluer la succession.

Détails

Types d'étudesDynamique forestière
Traitements
Année d'établissement1974
MesuresDiamètre à hauteur de poitrine (dhp)
Année de mesures1974; 1988 - 1989; 1994 - 1995
Régions administratives Capitale-Nationale, Saguenay-Lac-Saint-Jean
Mots clésSapinière à bouleaux jaunes, Sapin baumier, Bouleau jaune, Dynamique forestière, Tordeuse des bourgeons de l'épinette

Contacts

Contact principal

  • Bélanger, Louis
    Organisation : Centre d'étude de la forêt (CEF) - Université Laval (Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique)
    Téléphone : (418) 656-3131
    Courriel : louis.belanger@sbf.ulaval.ca

Collaborateurs

  • Déry, Stéphane
  • Pominville, Pierre

Publications

Liste de publications

  • 1999. Dynamique de la sapinière à bouleau jaune de l'est après une épidémie de tordeuse des bourgeons de l'épinette. Forestry Chronicle, 75(3):515-534. Pominville, P.; Dery, S.; Bélanger, L.

Dispositifs