CERFO >  Atlas des projets de recherche en foresterie

Atlas des projets de recherche en foresterie BETA

Projet #92 : "Effets à long terme de la récolte forestière sur la qualité de l'eau"

Description

Objectif

Évaluer :
1) la magnitude et la durée des changements des caractéristiques physico-chimiques de l'eau suite à la récolte forestière;
2) la quantité d'éléments nutritifs exportés durant la période de croissance de la végétation sur un bassin boisé (6) et sur un bassin récolté sur 85 % de sa superficie (7A).

Résumé

Le projet s'est déroulé à la Forêt Montmorency située à 80 Km au nord de la ville de Québec. Les objectifs consistaient à évaluer la magnitude et la durée des changements des caractéristiques physico-chimiques de l'eau et la quantité d'éléments nutritifs exportés sur un bassin récolté (85 % de la superficie).

Les résultats démontrent que la teneur en éléments dans l'eau a augmenté suivant la récolte forestière. Par contre, les critères de qualité sont toujours maintenus à l'exception des matières en suspension. Les analyses démontrent que les concentrations en K, Fe et Mn ont augmenté pendant les 4 années suivant la récolte. La concentration en nitrates est retombée près de sa valeur normale 8 ans après la récolte (2002) tandis que les concentrations de Ca, Mg et pH sont toujours plus élevés après 8 ans (2002). Par contre la concentration en souffre a diminué après la coupe. La récolte forestière a donc un effet ponctuel sur les charges en augmentant à court terme, pendant la période de débardage, l'apport en éléments nutritifs sur le bassin.

En supposant que les pertes hivernales sont similaires à celles ayant lieu durant l'été, en proportion des écoulements, un bilan pour N, K, Ca et Mg a été calculé pour une période de rotation de 50 ans. La perte additionnelle à l'exutoire du bassin pour la période de 8 ans après la coupe représente de 8 à 29 % de la quantité exportée par les troncs et moins de 6 % de celle à l'exutoire du bassin. Les apports atmosphériques et par l'altération de la roche mère remplacent les quantités exportées par la récolte (troncs et exutoire) sauf pour le cas du calcium. Les pertes de Ca sont observées en milieu naturel et sont attribuées aux précipitations acides. En ce qui a trait à N, les apports atmosphériques sont suffisants pour compenser la récolte par arbre entier.

Détails

Types d'étudesSylviculture
TraitementsCoupe avec protection de la régénération et des sols (CPRS)
Année d'établissement
MesuresDébits
Année de mesures1968 à 1972; 1993; 1988; 1993 à 2007;
Régions administratives Capitale-Nationale
Mots clésForêt Montmorency, Forêt boréale, Sapinière à bouleaux blancs, Sapin baumier, Hydrologie forestière, Qualité de l'eau

Contacts

Contact principal

Collaborateurs

  • Joffre, Paola
  • Prévost, Marcel
  • Jutras, Sylvain
  • Thifault, Évelyne
  • Lévesque, Denis

Publications

Liste de publications

  • 2004. Caractéristiques physiques et chimiques de l'eau durant 6 ans après la récolte en forêt boréale, forêt Montmorency. Mémoire de maîtrise, Université Laval. Joffre, P.
  • Fourteen year trend in streamwater quality and nutrient budget following harvesting 85% of watershed 7A, Montmorency Forest. En rédaction Jutras, S.; Marquis, F.; Prévost, M.; Joffre, P.; Thifault. É.; Plamondon, A.; Lévesque, D.

Dispositifs