CERFO >  Atlas des projets de recherche en foresterie

Atlas des projets de recherche en foresterie BETA

Site #632

Le site fait partie du projet

Biotype géographique et adaptation locale à un hôte chez une espèce polyphage, Lambdina fiscellaria (Lepidoptera : Geometridae), s'alimentant sur le sapin baumier sur l'île d'Anticosti, Canada

Description

Des centaines de pupes ont été récoltées dans un peuplement de sapin baumier pur à maturité près du lac Princeton (49° 52' N., 64° 11' O.) sur l'île d'Anticosti (on les désignera dans ce qui suit sous le nom de population de l'île). Les papillons de nuit qui ont émergé ont été élevés en groupes de 25 à 50 dans des cages de Plexiglas grillagées (0,12 m³) à 20°C, 45 % HR et avec une photopériode de 16L : 8O. Une solution d'eau sucrée à 8 % mise dans un flacon bouché par du coton en laine a servi à l'alimentation des papillons de nuit et des branches de sapin baumier portant des lichens ont été ajoutées pour l'oviposition. Les papillons femelles (n = 75) ont été récoltés dans un filet à insectes dans un peuplement de sapin baumier pur à maturité à Saint-Jacques-de-Leeds (46° 17' N., 71° 21' O.) (on les désignera dans ce qui suit sous le nom de population du continent) et élevés comme on l'a décrit pour la population de l'île. Après la période d'oviposition, les cages contenant plusieurs milliers d'oeufs d'hiver de chaque population ont été placés dans un insectarium de terrain. Le printemps suivant, au plus fort de l'éclosion (le 10 juin), 225 larves de chaque population ont été sélectionnées au hasard et rangées dans l'un de trois groupes de 75 qui ont été nourris de feuillage de sapin baumier, de pruche du Canada ou d'érable à sucre. Cinq arbres de chaque espèce ont été sélectionnés et numérotés avant le début de l'expérience près du peuplement de sapin baumier de St-Jacques-de-Leeds, où toutes les espèces d'arbre étaient présentes dans un rayon de 500 m. Par la suite, chaque traitement de l'arbre hôte a été répliqué cinq fois (15 larves par population ont été élevées sur le feuillage de chaque arbre). Des rejetons portant deux ou trois jeunes feuilles d'érable à sucre ou des aiguilles de l'année d'un an ou plus des deux espèces de conifère ont été donnés comme nourriture aux larves. Tout au long de l'expérience, les larves ont toujours reçu du feuillage des mêmes arbres.

Détails

Numéro ou nom de bloc ou plantationBiotype géographique de Lambdina fiscellariasur l'île d'Anticosti, Canada
Ville avoisinantePort-Menier
Latitude-63.01
Longitude49.48
NAD (27 ou 83)
Type de projection
Altitude (m)
Superficie (ha)
Année d'enregistrement GPS
Statut actuel du dispositifAbandonné
Type de placette
Intégrité des placettes
Détails sur ce dispositif