CERFO >  Atlas des projets de recherche en foresterie

Atlas des projets de recherche en foresterie BETA

Site #684

Le site fait partie du projet

Dynamique de la sapinière à bouleau jaune de l'est.

Description

Les deux blocs, d'environ 65 km² chacun, ont subi une épidémie de TBE entre 1974 et 1987. Par ailleurs, ils n'ont fait l'objet d'aucune protection au moyen d'insecticides. Ils appartiennent à la région écologique des Basses-Laurentides-du-Saguenay (5e), situé dans la partie est du domaine écoclimatique de la sapinière à bouleau jaune. Ces deux blocs sont issus de coupes et constituent chacun, un plan d'expérience entièrement aléatoire à 5 traitements. Les peuplements sont des peuplements de seconde venue d'environ 50 ans. Les unités expérimentales sont des placettes circulaires permanentes de 0,04 ha. Chacune des unités expérimentales comporte 10 unités échantillonnales dans lesquelles ont été effectué des inventaires de régénération. Il s'agit de placettes circulaires semi-permanentes de 4 m². Celles-ci sont distribuées selon un plan de sondage en spirale systématique avec point de départ aléatoire.

En 1974, toutes les tiges marchandes vivantes (10 cm et plus) ont été dénombrées, à l'intérieur des placettes de 0,04 ha, par espèce et par classe de 1 cm de diamètre à hauteur de poitrine (dhp). Dans Shipshaw, l'âge à la souche a également été évalué à partir des 3 plus gros sapins de chaque placette. Dans Charlevoix, l'âge n'a pas été mesuré dans les placettes de 0,04 ha. Lors du 2eme inventaire, qui a eu lieu en 1989 dans Charlevoix et en 1988 dans Shipshaw, un second dénombrement des tiges marchandes a été effectué, cette fois, sur les tiges mortes et vivantes. Ces tiges ont en outre été numérotées. Les gaules ont été dénombrées pour une première fois sur le 1/10 de la surface située au centre de la placette. Un premier inventaire de régénération a aussi été effectué. Les tiges ont été dénombrées par classe de hauteur.

Le troisième inventaire a été réalisé en 1994 dans Charlevoix et en 1995 dans Shipshaw. L'état des tiges marchandes (mortes ou vivantes) a alors été noté de nouveau. Les recrues ont été dénombrées et leur dhp mesuré. La régénération a été remesurée dans les mêmes placettes de 4 m² qu'en 1988-89. Enfin, cinq tiges résineuses et deux tiges, soit feuillue(s), soit arbustive(s), ont été prélevés de façon aléatoire à l'extérieur des placettes de 4 m² pour l'analyse des structures d'âge de la régénération. .

Bloc de Charlevoix
Dans le bloc de Charlevoix, ont été étudiées la bétulaie blanche à sapin mésique vivante, la sapinière à bouleau blanc mésique vivante, la sapinière mésique vivante, la sapinière mésique morte et la sapinière xérique vivante. Dans ce bloc, quarante-trois (43) unités expérimentales ont donc été analysées.

Bloc de Shipshaw
Dans le bloc de Shipshaw (30 km au nord de Chicoutimi), ont été étudiées la bétulaie jaune à sapin mésique vivante, la sapinière à bouleau jaune mésique vivante, la sapinière à bouleau blanc mésique vivante, la sapinière mésique vivante et la sapinière mésique morte. L'étude comprenait 26 unités expérimentales dans le bloc de Shipshaw.

Détails

Numéro ou nom de bloc ou plantationDynamique de la sapinière à bouleau jaune de l'est - Charlevoix
Ville avoisinanteClermont
Latitude-70.45
Longitude47.72
NAD (27 ou 83)
Type de projection
Altitude (m)
Superficie (ha)
Année d'enregistrement GPS
Statut actuel du dispositifInconnu
Type de placetteCirculaire (4 m² : 1,13 m de rayon)
Intégrité des placettes
Détails sur ce dispositifLocalisation très approximative…