CERFO >  Atlas des projets de recherche en foresterie

Atlas des projets de recherche en foresterie BETA

Site #697

Le site fait partie du projet

Effets des pratiques sylvicoles sur la faune.

Description

Dispositif 1 : SSAM belle venue
Le site d'étude est localisé dans des secteurs contigus de la Réserve Portneuf et de la ZEC Batiscan-Neilson, au nord de Saint-Raymond de Portneuf . Il se trouve dans l'unité de gestion Portneuf (031), aires communes 01, 02 et 03. L'aire d'étude se situe principalement dans l'unité de paysage du lac Édouard (No 54), dans le domaine bioclimatique de la sapinière à bouleau jaune.

Ce dispositif, établi en 1999, comprend 20 unités expérimentales de 1,44 ha, soit 4 blocs comprenant 5 traitements. Le suivi de ces traitements permet de comparer trois combinaisons de jardinage par trouées et de jardinage par pied d'arbres, une coupe totale de 1 ha et un témoin. Ainsi, trois grandeurs de trouées (1H (8 x 20 m), 1,5 H (4 x 30 m) et 2H (2x 40 m)) ont été expérimentées afin de vérifier si la taille a une influence significative sur la régénération en essences désirées et sur l'établissement de la compétition. Le scarifiage par poquet (1 x 2 m, densité plus grand que 1000/ha) a été pratiqué sur la moitié de la superficie des ouvertures de trouées. Entre les trouées, la coupe partielle sur 33 % de la surface terrière a été réalisée pour limiter le chablis. Les traitements de coupe par trouées sont comparés entre eux, à la coupe par parquet et au témoin non traité afin de vérifier leur effet sur le microclimat, la régénération, la diversité végétale et le rendement.

Dans ce dispositif, le nombre de tiges et de ramilles de feuillus broutées et non broutées ont été comptés par espèce avant traitement (en 1999) et après traitement (en 2000 et 2001). De plus, le comptage annuel des fèces a été effectué en 2000, 2001 et 2002. Enfin, l'inventaire des débris ligneux y a été réalisé.

Dispositif 2 : SSAM dégradée
Le dispositif comprend quatre peuplements localisés aux limites sud de la Z.E.C. de la rivière Blanche et nord-est de la Réserve faunique de Portneuf, dans l'aire commune 31-02 de l'unité de gestion Portneuf-Laurentides. Il correspond à un plan en blocs complets aléatoires auxquels on a appliqué un traitement de remise en production. Les quatre peuplements se retrouvent sur une station mésique et furent l'objet d'une coupe partielle entre 1987 et 1990. Le suivi de la régénération fût réalisé pendant trois ans.

Chaque site étudié a une superficie de 2,25 ha et a été divisé en bandes d'environ 6 mètres de largeur. Le débroussaillage et le scarifiage ont été réalisés selon un patron en alternance. Les bandes se décrivent ainsi : première bande intacte, deuxième bande débroussaillée et scarifiée, troisième bande intacte, quatrième bande débroussaillée et scarifiée, cinquième bande intacte, sixième bande intacte et septième bande intacte.

Le débroussaillage a été réalisé à l'aide de débrousailleuses conventionnelles. Tous les arbres de 10 cm ou plus au DHP ont été abattus à la scie mécanique dans les bandes débroussaillées. Le scarifiage pour sa part fût seulement réalisé dans les bandes débroussaillées avec une pelle excavatrice Hitachi Ex-200 LC. Le dispositif comporte un suivi de l'installation de la régénération sur quatre types de microsites : sol non perturbé, placeau de 1 m de largeur, placeau de 2 m, monticule. Des mesures de température, d'humidité superficielle, de lumière et d'éléments nutritifs ont été prises. Après trois ans, on a appliqué un plan factoriel comprenant deux niveaux de dégagement et deux niveaux de broutement. Le suivi a alors porté sur la croissance et la survie des semis déjà installés.

Dans ce dispositif, des placettes de 1 x 5 m dans les 7 blocs de 6 traitements des 4 sites d'étude (total 168 placettes) ont été délimitées afin d'effectuer un suivi annuel de fèces de lièvre. Des relevés de brout et broutement ont aussi été effectués.

Ce dispositif n'étant pas adapté à un suivi faunique, un troisième dispositif spécifique pour la faune a été établit.

Dispositif 3 : dispositif spécifique à la faune
Ce dispositif (dit d'observation contrôlée), situé dans le même secteur que le dispositif 1, permet d'étudier les relations faune-habitat et éventuellement d'identifier les attributs essentiels des peuplements forestiers requis pour maintenir les oiseaux et les mammifères herbivores, pour ensuite quantifier les effets des traitements sylvicoles sur ces attributs essentiels des peuplements dans les dispositifs expérimentaux SSAM.

Le dispositif comprend 145 unités d'observation sélectionnées dans un territoire de 20 x 20 km incluant les dispositifs expérimentaux SSAM. Cent-vingt-deux unités ont été installées en 1999, 21 en 2000 et 2 en 2001. Ces unités d'observation comprennent 15-23 répétitions d'au moins 10 ha chacune des 8 «traitements» suivants : (1) témoin en forêt mature peu perturbée à dominance (75%) de feuillus, (2) témoin mixte, (3) témoin à dominance de conifères, (4) coupe de jardinage, (5) coupe par bandes, (6) coupe par trouées, (7) régénération jeune (coupe avec protection de la régénération et des sols récente, i.e. CPRS < 5 ans) et (8) régénération vieille : (CPRS 5-12 ans ou peuplement dégradé issu de coupe à diamètre limite). Dans les coupes par bandes, les points d'observation étaient disposés en bordure d'une bande résiduelle de manière à échantillonner des bandes coupées et non coupées.

Oiseaux
Les inventaires pour les oiseaux ont été réalisés du 30 mai au 4 juillet 2000 (142 points d'observation) et du 1er juin au 3 juillet 2001(145 points d'observation). Pour chaque point d'observation, deux visites par année ont été effectuées pour compter les oiseaux selon la méthode des points d'écoute (Ralph et al. 1995). Les inventaires ont été réalisés entre 4h et 9h30 le matin lorsqu'il ne pleuvait pas et que le vent était <25 km/hre. Outre les inventaires, des observations comportementales pour déterminer si les oiseaux s'alimentent ou chantent de préférence sur les arbres feuillus ou les conifères dans les peuplements à prédominance de feuillus, de conifères ou mixtes ont été réalisées. En plus des observations réalisées sur le terrain, des banques de données de répartition d'oiseaux préexistantes ont été utilisées afin d'analyser l'influence de la forêt mélangée sur la répartition régionale des oiseaux forestiers.

Mammifères herbivores
Pour les mammifères herbivores, l'évaluation de la nourriture disponible et du brout a été réalisée par comptage des tiges d'arbustes de toutes espèces et des ramilles de feuillus broutées et non broutées dans 8 micro-placettes de 1 x 2 m de 94 points d'observation en 1999 et 100 points en 2002. Un comptage des fèces a également été effectué dans 8 micro-placettes de 1 x 5 m adjacentes à celles de brout à chaque point d'observation.Le premier comptage a donc pu être réalisé en mai 2000 et les 2e et 3e en 2001 et 2002.

En 2002, six micro-placettes de caractérisation de la végétation ont été ajoutées à chacun des points d'observation du dispositif déjà en place afin de réaliser la caractérisation de l'habitat du lièvre à différentes échelles spatiales. De plus, des relevés d'obstruction visuelle latérale avec une planche à profil selon la méthode élaborée par Nudds (1977) ainsi que des relevés d'obstruction visuelle verticale avec un densiomètre sphérique convexe ont été effectués. Ces relevés d'obstruction visuelle ont été effectués tôt au printemps, avant la sortie de la végétation afin de décrire l'habitat hivernal du lièvre.

Végétation
Pour décrire les peuplements quatre quadrats de 10 x 20 m, ont été délimités. Tous les arbres vivants et morts >8 cm de diamètre à hauteur de poitrine ont été dénombrés et mesuré. Le volume de débris ligneux à l'hectare a été calculé avec la formule de van Wagner (1968). Le pourcentage de recouvrement au sol (5 catégories délimitées par des seuils à 1, 10, 20 et 50%) a été évalué. La hauteur des strates suivante a été évaluée : couvert arborescent, sous-étage, arbustes, herbes et mousses.

Détails

Numéro ou nom de bloc ou plantationSSAM belle venue
Ville avoisinanteRivière-à-Pierre
Latitude-72.0631
Longitude47.1708
NAD (27 ou 83)
Type de projection
Altitude (m)
Superficie (ha)
Année d'enregistrement GPS
Statut actuel du dispositifInconnu
Type de placette
Intégrité des placettesInconnue
Détails sur ce dispositif