CERFO >  Atlas des projets de recherche en foresterie

Atlas des projets de recherche en foresterie BETA

Site #701

Le site fait partie du projet

Chronologie de la croissance chez les semis de sapin baumier après coupe à blanc avec protection de la régénération.

Description

L'objectif de cette recherche consistait à vérifier si un semis de sapin baumier acclimaté au sous-bois avait la capacité de répondre immédiatement et positivement à une grande ouverture dans le couvert arboré. Afin de déterminer ce fait, les variations annuelles de la croissance en hauteur et de la croissance radiale à la base du tronc ont été examinées chez deux populations de semis dégagés depuis 3 ans par une coupe totale. Les deux populations étudiées provenaient de deux régions différentes. La première aire d'étude était située à la forêt Montmorency et la seconde près du lac Duparquet, en Abitibi.

Le dispositif situé à la forêt Montmorency, au nord de la ville de Québec, se trouve dans une région montagneuse. Le site est une sapinière riche à herbacées qui origine d'une coupe totale en 1941. La strate arborescente a une hauteur moyenne de 16 m et est dominée presque exclusivement par le sapin baumier. Cette forêt est située en mi-pente et exposée en direction nord-ouest avec une pente moyenne de 20 %. Cette sapinière se trouve sur un till profond à drainage moyen.

La superficie du dispositif est de 3 ha; à l'intérieur de cette aire d'étude, trois carrés permanents (2500 m²) ont été délimités en respectant une distance de 50 à 60 m entre les carrés et la lisière de l'aire d'étude. En 1997, immédiatement après la fonte des neiges, une coupe totale d'environ 3 ha a été réalisée dans ce dispositif. Après la coupe totale, 90 quadrats de 4 m² ont été établis. En 2001, 10 quadrats ont été choisis dans chaque carré. Dans chacun de ces quadrats, tous les semis ont été récoltés en entier (tiges et racines), étiquetés et amenés au laboratoire. L'âge de chaque semi a été évalué. Ensuite, les semis ont été classés en trois groupes : classe d'âge 1992-2001, donc des semis ayant 6 ans ou moins au moment de la coupe finale, la classe 1991-1982 et celle de 1981 et moins. Dans le but d'obtenir une plus grande représentativité des conditions de croissance, 30 autres quadrats (4 m²) ont été délimités dans l'aire de coupe où la végétation de lumière, dominée principalement par le framboisier, était plus dense. Pour l'étude, 30 semis ont été sélectionnés aléatoirement dans chacun des groupes de classe d'âge.

Le second dispositif est localisé près du lac Duparquet en Abitibi. Ce peuplement était fermé et bi-étagé. Le peuplement se composait d'épinettes blanches, d'épinettes noires et de bouleau à papier d'une hauteur moyenne de 15 m. Les sapins matures sont tous morts pendant une épidémie de tordeuse. La strate sous-jacente était presqu'exclusivement composée de semis de sapins baumiers. La topographie est ici plane et les dépôts glacio-lacustres.

La coupe fût également réalisée au printemps 1997. La dimension de cette coupe était de 30 x 60 m. La surface a été divisé par 5 lignes à équidistance e 5 m. Sur chaque ligne, une tige d'acier était enfoncée à tous les 5 m. La proportion de lumière incidente a été estimée au-dessus de chaque tige selon la méthode de la journée nuageuse de Parent et Messier. En 1999, les 2 semis situés le plus près de chaque tige ont été récoltés (65 semis récoltés). Le groupe témoin fût formé par des semis récoltés systématiquement dans la forêt fermée avoisinante.

Détails

Numéro ou nom de bloc ou plantationLac Duparquet
Ville avoisinanteDuparquet
Latitude-79.22
Longitude48.45
NAD (27 ou 83)83
Type de projection
Altitude (m)
Superficie (ha)3
Année d'enregistrement GPS
Statut actuel du dispositifInconnu
Type de placetteQuadrat
Intégrité des placettes
Détails sur ce dispositifPosition très approximative du dispositif.